Série – Les grands médiums de l’Histoire : les Sybilles

Sibylle-DelphesQu’ils viennent des mythes grecs ou de l’Histoire, certains médiums sont encore particulièrement connus pour leur influence sur les arts divinatoires.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux portraits de personnages majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

Les Sibylles

Les Anciens appelaient sibylles certaines femmes auxquelles ils attribuaient la connaissance de l’avenir et le don de prophétie.

La Sibylle était une femme devineresse ou versée dans la divination. Mais ce mot a plus d’extension que celui de Pythie et s’applique par conséquent à un grand nombre de prophétesses.

Les sibylles témoignent de l’importance attachée dans l’Antiquité aux pouvoirs divinatoires : prophètes, pythies, et oracles…

Les Sibylles, dont le nom en grec dorien signifie « volonté de Jupiter ». ne furent probablement à l’origine que les prêtresses de ce dieu, mais bientôt leur ministère s’étendit à toutes les divinités et s’exerça même dans les pays éloignés de la Grèce.
La plus célèbre d’entre elles est la Sibylle de Cumes où Apollon avait son sanctuaire sur un antre presque aussi mystérieux que celui de Delphes, Elle rendait ses oracles avec l’exaltation d’une pythie, et, de plus, il lui arrivait de les écrire, mais sur des feuilles volantes, Ainsi furent rédigés les fameux Livres sibyllins contenant les destinées de Rome et dont l’acquisition fut faite par Tarquin 1’Ancien.

La sibylle symbolise l’être humain élevé à une condition transnaturelle, qui lui permet de communiquer avec le divin et d’en livrer les messages : c’est le possédé, le prophète, l’écho des oracles, l’instrument de la révélation. Les sibylles furent même considérées comme des émanations de la sagesse divine, aussi vieilles que le monde, et dépositaires de la révélation primitive : elles seraient à ce titre un symbole de la révélation.

Au ier siècle av. J.-C., on dénombre dix sibylles ; deux autres, la sibylle agrippine et la sibylle européenne, ont été ajoutées à la liste à la fin du Moyen Âge, de sorte que le nombre de sibylles corresponde au nombre d’apôtres.

Les sibylles exprimaient leurs oracles dans un langage énigmatique permettant de nombreuses interprétations. Fameuse est la prophétie orale pour un soldat « Ibis redibis non morieris in bello ». Si une virgule est placée avant le « non », la phrase devient «Tu iras, tu reviendras, tu ne mourras pas en guerre », mais si la virgule était placée après le « non », la phrase est « Tu iras, tu ne reviendras pas, tu mourras en guerre ».

L’obscurité et l’ambigüité de la divination des sibylles a donné le qualificatif « sibyllin » qu’on attribue à des propos confus, énigmatiques, mystérieux ou à double sens.

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.

Série – Les grands médiums de l’Histoire : la Pythie de Delphes

final_548368e12dd033.01164519Qu’ils viennent des mythes grecs ou de l’Histoire, certains médiums sont encore particulièrement connus pour leur influence sur les arts divinatoires.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux portraits de personnages majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

La Pythie : grande prêtresse d’Apollon

qui prononçait oracles, sentences et prophéties émanant du Dieu, dans son sanctuaire de Delphes.

La Pythie de Delphes : origines

Devineresse choisie à l’origine parmi les plus belles et chastes jeunes filles. A la suite d’un enlèvement, on les remplaça par des femmes d’âge mûr qui se relayaient pour rendre les oracles à Delphes dans le temple d’Apollon. Son nom lui vient du serpent Python, qui nichait là auparavant.

Selon la légende, Apollon aurait tué le monstrueux serpent, gardien de l’antre de la déesse Gaia, et aurait chassé celle-ci du sanctuaire pour s’y installer avec Dionysos, dieu du vin, de la fécondité et de la végétation. C’est au milieu du IIe siècle av. J.-C. que Delphes devient alors un sanctuaire où les Grecs célébraient le culte d’Apollon.

Les prêtres delphiques y développaient un rituel élaboré, autour d’une prêtresse principale appelée « Pythie ».

La Pythie, dès qu’elle entrait au service du dieu, abandonnait mari et enfants. Elle était vêtue de blanc, malgré son âge, et sa vie était régie par certaines règles sacrées.

Pour procéder au choix d’une Pythie, certaines conditions étaient de rigueur: la prétendante devait être issue d’une famille honnête et respectable et devait avoir mené une vie irréprochable.

A l’origine, il y avait une seule Pythie mais, devant l’accroissement de popularité de l’oracle et du nombre de ses consultants, il y en eut ensuite trois.

Au début, les oracles n’étaient rendus qu’une fois par an, le septième jour du mois de Bysios (février-mars), vraisemblablement lors d’une célébration commémorant l’anniversaire d’Apollon.

A partir du VIème siècle avant J.-C., comme les consultants devenaient de plus en plus nombreux, l’oracle fonctionna le septième jour de chaque mois.

Déroulement de l’Oracle

Ce sanctuaire était érigé au-dessus d’une crevasse naturelle d’où montait une vapeur froide qui produisait une sorte de délire momentané. Pour consulter l’oracle, on offrait un sacrifice afin de s’assurer la faveur des dieux, puis la prêtresse procédait à des ablutions et à des purifications, buvait de l’eau de la fontaine Kassotis, jeûnait trois jours, mâchait des feuilles de laurier avant de s’asseoir sur le siège reposant sur un trépied au-dessus de la crevasse.

Elle entrait dans une sorte de transe hystérique, et les prêtres ou prophètes qui lui servaient d’assistants recueillaient et interprétaient de manière sensée les paroles incohérentes qu’elle prononçait.

Celle-ci, invisible de tous, hypnotisée par la mastication des feuilles de laurier, l’encens et les effluves de souffre de la faille, répondait à l’aide de mots inarticulés et de cris incompréhensibles.

L’interprétation des paroles de la Pythie était alors transcrite en vers par le prophète, et c’est cette réponse écrite que le consultant emportait avec lui.

L’oracle fut rédigé en vers jusqu’à l’époque romaine. La plupart du temps, c’était une réponse obscure et ambiguë, que les fidèles interprétaient à leur convenance. Et c’est seulement lorsque le sort venait les contredire qu’ils comprenaient le vrai sens de la prophétie.

La Pythie connut son apogée entre 700 et 400 av. J.-C. L’activité de la Pythie et celle du temple cessèrent vers la fin du IVe siècle apr. J.-C., sans doute du fait de l’expansion du christianisme.

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.

Comment tester son pendule ?

A l’achat d’un pendule il est important de « programmer » votre pendule !

En quoi ça va consister et comment ?

Commencer par solliciter des personnes pour le tester, le programmer à mon énergie.

Il s’agit pour cela que ces personnes posent des questions dont eux seules ont la réponse.

QUESTIONS/RÉPONSES CONNUES POUR TESTER SON PENDULE (OUI ou NON)

Faire poser une série de questions les concernant personnellement dont vous ne connaissez pas la réponse et dont on ne peut répondre que par oui ou par non. Je vous répondrai et ces personnes vous diront si oui ou non c’est la bonne réponse. Et ainsi de suite jusqu’à ce que vous constatiez qu’il est effectivement « opérationnel »

Par exemple:  » Est-ce-que moi, nom et prénom et date de naissance, possède un chat ?  » le but est que le pendule réponde correctement aux questions par un oui ou un non.

Bonne programmation !!!

Série – Les tarots les plus connus : Oracle de Gé

Certains jeux de cartes et tarots sont particulièrement connus pour leur utilisation en cartomancie.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux tarots majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

L’Oracle de Gé

L’Oracle Gé, connu aussi sous l’oracle de Gérard Barbier son créateur, se compose de 61 cartes.

Il est composé de symboles facilement assimilables par tous, ce qui en fait un jeu très apprécié des débutants car il est un des arts divinatoires les plus simples à prendre en main grâce à des cartes au graphisme simple et éloquent.

L’originalité de ce jeu divinatoire est de pouvoir dater les prédictions grâce aux 4 lames des saisons et 8 lames spécifiques représentant les différentes tranches d’âge de l’être humain.

Il est édité par France-cartes depuis mai 1991.

En 1995, Gérard Barbier publie son premier livre explicatif de son jeu de cartes. Le livre est intitulé “Le Grand Livre de l’Oracle de Gé”et contient une explication extrêmement détaillée des dessins contenus sur les 61 cartes.

LES CARTES DE L’ORACLE GÉ ET LEURS SIGNIFICATIONS

Les Quatres Lames de chaque Saison
1- La Lame Du Printemps, n°3 : Cette Lame sert à amplifier et confirmer les résultats d’un tirage de l’Oracle Gé. Cette carte précise également la date où les événements prédits vont avoir lieu et annonce le début d’un nouveau cycle soit positif ou négatif.

2- La Lame De L’Été, n°24 : A côté de la précision que cette carte donne aux événements prédits, la Lame de l’Été permet de prédir un événement important à venir dans cette saison. Les événements prédits en été sont majoritairement positifs à quelques exceptions très rares.

3- La Lame De L’Hiver, n°41 : Tout comme les Lames du Printemps et de l’Été, la Lame de l’Hiver donne la précision aux événements importants dans cette saison. Néanmoins, cette lame annonce également des changements radicaux dans la vie du consultant. Soit vers le mieux, soit vers le pire !

4- La Lame De L’Automne, n°55 : Cette lame apporte exactement les mêmes précisions que les autres lames des saisons. Néanmoins, la Lame de l’Automne prédit également les événements terribles qui risquent de bouleverser à jamais la vie du consultant.

Les 8 Lames Des Personnages
8 Lames avec des personnages des trois générations : jeune, adulte et âgé.

1- La Lame de jeune fille avec le n°45 : Selon le tirage de l’Oracle, la jeune fille peut être blonde ou brune. Cette carte permet de prédir la fille destinée à un homme afin de faciliter la rencontre avec elle.

2- La Lame du jeune homme avec le n°46 : Tout comme la carte de la jeune fille, le jeune homme peut être brun ou blond. Cela permet de prédir l’homme qui est compatible avec la consultante.

3- La Lame de la femme porte le n°47 : Cette lame représente la mère ou toute personne incarnant une position maternelle. L’interprétation de cette carte dépend du restant des cartes dans le tirage.

4- La Lame de l’homme porte le n°48 : Cette lame incarne le père ou tout personnage pouvant occuper une position paternelle. Cette lame dépend également du tirage des autres cartes pour être correctement interprétée.

5- La Lame de la consultante a le n°49 : Quand le tirage est fait par une consultante, cette dernière a un rôle crucial à jouer dans son avenir. Si jamais la consultante sort la carte qui la représente, son avenir sera certain et sécurisé.

6- La Lame du consultant a le n°50 : Une fois un consultant tire une carte qui le représente, il est sûr d’obtenir le meilleur de son avenir. Le restant du tirage sera à 100% à sa faveur. La lame du consultant est un signe de victoire absolue.

7- La Lame de la femme âgée porte le n°51 : Représentant une grand mère ou toute femme âgée, cette lame désigne la fin d’un cycle. Très souvent il s’agit de la fin d’une histoire amoureuse ou d’une carrière professionnelle.

8- La Lame de l’homme âgé porte le n°52 : La lame de l’homme âgé représente la fin d’un cycle tout comme la carte de la femme âgée. Néanmoins, la lame de l’homme âgé annonce généralement un décès ou un événement tragique en vue.

Les 49 autres cartes de l’Oracle Gé

Carte N°1 : Le Soleil : symbole de gain financier et de fortune selon le tirage
Carte N°2 : La Rose : symbolise le bonheur et l’épanouissement
Carte N°4 : Le Feu : symbolise la chaleur familiale et le foyer
Carte N°5 : Les Tours : Le consultant va avoir des contact bientôt
Carte N°6 : Les Deux Cœurs : Soit une forte union pour les couples soit une rencontre pour les célibataires
Carte N°7 : Les Chiffres : un événement imprévu risque de bouleverser la vie du consultant
Carte N°8 : L’araignée : Le sens avec lequel la carte est tirée permet de savoir la nature de l’événement à venir. Le Soleil en haut de la carte signifie un malheur en vue. La lune en haut signifie du bonheur en vue.
Carte N°9 : L’Escargot : Des obstacles causerons des retard dans vos projets qui risquent de finir en ruines.
Carte N°10 : Le Bateau : Le consultant va soit contacter un étranger ou voyager à l’étranger.
Carte N°11 : Le Lion : Le consultant va réussir tout ce qu’il entreprend grâce à son courage et persévérance.
Carte N°12 : Le Poignard : Des précautions sont à prendre de la part du consultant qui risque d’être sujet à un complot.
Carte N°13 : Le Papillon : Des transformations radicales vont métamorphoser la vie du consultant.
Carte N°14 : La Pensée : Quelqu’un est en train de penser très fort au consultant.
Carte N°15 : Les Symboles Sexuels : Le consultant jouit d’un pouvoir d’attraction sexuelle important.
Carte N°16 : La Route : Cette carte se lit à deux directions : si le chemin commence réduit et va en s’élargissant, il s’agit d’un accident de parcours léger que le consultant peut éviter. Si le chemin commence par la partie large et se réduit, il s’agit d’une catastrophe en vue.
Carte N°17 : L’Étoile : Symbole de protection définitive pour le consultant.
Carte N°18 : La Cigogne : Si la carte est tirée par une femme, une grossesse est à venir.
Carte N°19 : L’Argent : Le consultant va recevoir une somme importante d’argent bientôt.
Carte N°20 : Les Deux Flûtes : La famille va se réunir dans une fête très bientôt.
Carte N°21 : Les Trois Lunes : Signifie un événement qui va se réaliser dans un avenir proche.
Carte N°22 : La Bougie : Symbole des Sciences Occultes. Concentration et sagesse.
Carte N°23 : Les Outils : Symbolise le domaine du travail et tout ce qui s’y attache.
Carte N°25 : Le Point D’exclamation : plus de retour en arrière possible. Ce qui doit arriver arrivera.
Carte N°26 : Le Désert : Un endroit sec et sans issues signifie un problème quasi impossible à résoudre.
Carte N°27 : L’Oiseau : Des Bonnes ou mauvaises nouvelles arrivent très bientôt.
Carte N°28 : Le Cadeau : Soit le consultant va recevoir un cadeau, soit c’est à lui de l’offrir.
Carte N°29 : La Poignée de Mains : Une association ou une aide apportée au consultant.
Carte N°30 : La Balance : Le consultant va obtenir un gain dans un commerce.
Carte N°31 : Le Chien : Le consultant va être entouré d’amis fidèles.
Carte N°32 : Le Serpent : Le consultant doit rester sur se gardes puisqu’il risque d’être trompé par un ami ou un être cher.
Carte N°33 : Le Stéthoscope : Le Consultant va voir un médecin bientôt.
Carte N°34 : L’Écureuil : Le consultant va récolter des petites sommes d’argent.
Carte N°35 : Le consultant va se tirer d’affaire après avoir passé des examens à l’hôpital.
Carte N°36 : Le Coeur Partagé : Le consultant vit dans la solitude destructrice.
Carte N°37 : Le Coquillage : Du plaisir est en vue : la plage, un voyage, une rencontre inoubliable.
Carte N°38 : L’Eléphant : Le consultant va avoir la chance aux jeux du hasard.
Carte N°39 : Le Rat : Des problèmes de santé et des maladies sont prévues pour le consultant.
Carte N°40 : Les Papiers : Le consultant va remplir une pile de papiers. Un nouveau job ou des démarches pour une création d’entreprise sont à prévoir.
Carte N°42 : Les Flèches : Plusieurs chemins s’ouvrent au consultant. A lui de choisir le meilleur chemin.
Carte N°43 : La Harpe : Le consultant va s’investir dans un des métiers de l’Art. Musique, théâtre, cinéma…
Carte N°44 : La Justice : Cette carte représente les métiers de la justice. Avocat, Juge, notaire…
Carte N°53 : La Flûte Brisée : Des problèmes familiaux, des disputes de couples vont survenir bientôt.
Carte N°54 : La Campagne : Le consultant doit s’éloigner de la ville pour se reposer.
Carte N°56 : La Pyramide : Une nette amélioration va survenir dans la vie du consultant.
Carte N°57 : Le consultant doit se détacher de son environnement familial et prendre son indépendance.
Carte N°58 : Un Décès et un enterrement risquent de survenir bientôt.
Carte N°59 : La Chauve Souris : Le consultant risque d’être victime d’un vol ou d’une fraude.
Carte N°60 : La Colombe : Symbolise la paix et la sérénité.
Carte N°61 : Le Parchemin : Le consultant va avoir à faire à un notaire.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE TIRAGE DE L’ORACLE GÉ

Méthode de la Croix
5 Tas de 3 cartes chacun sont disposés sur la table en forme de Croix. Le Tas N°1 représente le consultant. Le Tas N°2 illustre ses idées et ses projets. Le Tas N°3 concerne le domaine familial et celui amoureux. Le Tas N°4 concerne le domaine professionnel. Le Tas N°5 est le résumé de la situation du consultant.

Méthode du Domaine concerné
7 Lames sont tirées et disposées comme suit : 3 Cartes au mileu côte à côte représentant la situation actuelle du consultant. Deux cartes au dessus concernent l’évolution possible. La carte au Top symbolise ce qui domine. La carte en bas est la conclusion.

Méthode des Six
6 Cartes sont tirées et disposées en 2 niveaux de 3 Lames. La carte 1 symbolise la situation présente. La carte 2 représente le futur. La carte 3 les avantages et les désavantages. Les cartes 4,5 et 6 illustrent le résultat et le dénouement.

Méthode des Sept
Il suffit de tirer 7 cartes et les disposer côte à côte horizontalement. Après, c’est au voyant que revient l’interprétation et le rajout d’autres cartes si une précision est nécessaire.

Méthode des Seize
16 cartes sont disposées en 4 rangées de 4 cartes. Il faut interpréter les Lames horizontalement, verticalement puis en diagonale. L’interprétation des 4 cartes centrale est cruciale pour l’exactitude du résultat.

Méthode de la Question
Il faut tirer 7 cartes et les disposer horizontalement puis débuter l’interprétation. Si la majorité des cartes sont positives, la réponse à la question du consultant est positive. si en revanche les cartes sont négatives, la réponse est négative. Dans certains cas toutes les cartes sont neutres. A ce moment là, il faut refaire le tirage.

Méthode de la Pyramide
28 Cartes sont tirées et disposées dans une forme de pyramide.

7 cartes constituant la base représentent le présent et les évènements du futur proche du consultant.
Chaque étage restant représente l’évolution positive ou négative de la vie du consultant.
Il faut finir par tirer 5 autres cartes qui représentent le dénouement de la situation du client.

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.

Série – Les tarots les plus connus : Tarot de Marseille

Certains jeux de cartes et tarots sont particulièrement connus pour leur utilisation en cartomancie.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux tarots majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

Quelques dates repères de l’ancien Tarot de Marseille 

1450 : premières cartes connues du Tarot. Jusqu’au 17ème siècle (1680) l’iconographie est chrétienne.

1680 : l’iconographie est influencée par l’Astrologie et l’Alchimie.

1760 : un Tarot émerge propre à la ville de Marseille, que l’on retrouve jusqu’à maintenant.

1930 : la famille GRIMAUD (éditions GRIMAUD), fixent les couleurs telles qu’on les connaît toujours aujourd’hui dans leurs éditions.

Composition du jeu

Le jeu complet comporte 78 cartes, dont 22 lames majeures et 56 lames mineures.

Tirages

Il y a 4 sortes de tirages :

  • le tirage réduit qui se fait en croix à 4 cartes : on n’utilise que les 22 lames majeures
  • le tirage moyen qu’on dispose en demi-cercle à 12 cartes qu’on peut recouvrir 
  • le tirage complet qui s’établit en cercle utilise les lois de l’horoscope soit 12 cases
  • le tirage total qui se dispose en cycles s’utilise en lignes de 12 cartes jusqu’à épuisement du jeu (soit 6 cycles de 12 cartes + un résidu de 6 cartes)

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.


Série – Les célèbres cartomanciens : Adèle MOREAU

Grand_jeu_de_la_main_[...]Para_d'Hermes_btv1b105112081

Certains cartomanciens sont encore particulièrement connus pour leur influence sur les arts divinatoires.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux portraits de personnages majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

Célèbre cartomancienne du XIXe siècle

Adèle Moreau fut élève de Melle Lenormand, elle commence à exercer à parti des années 1850. Elle était fréquemment consultée par des personnalités influentes de l’époque.

Adèle Moreau a également publié ses Mémoires en 1859 dans « L’Avenir dévoilé, Chiromancie nouvelle ».

Aujourd’hui, Adèle Moreau reste connue pour avoir crée un jeu de cartes de chiromancie. Baptisé « le Nouveau jeu de la main », il est toujours réédité et connaît un franc succès. Les cartomanciens l’utilisent pour l’étude des formes, des signes et des lignes de la main.

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.

Série – Les grands médiums de l’Histoire : Raspoutine

G.-Raspoutine

Qu’ils viennent des mythes grecs ou de l’Histoire, certains médiums sont encore particulièrement connus pour leur influence sur les arts divinatoires.

L’objectif de cette série d’articles est de s’intéresser aux portraits de personnages majeurs des arts divinatoires. Connaissez-vous vraiment leurs histoires ?

Raspoutine, grand voyant occultiste de Russie

Vous avez certainement déjà vu son nom dans les livres d’histoire ou encore dans les contes.

Né en 1869, Raspoutine, ou plutôt Grigori Iefimovitch Raspoutine fut un autre grand voyant de l’Histoire. Il fut un pèlerin mystique errant et guérisseur russe.

Aucune source ecclésiastique n’atteste néanmoins son appartenance à un quelconque ordre religieux, mais Raspoutine affirmait sa fidélité à l’église Orthodoxe russe. En revanche, il fut à plusieurs reprises suspecté d’appartenir à la secte des khlysts. L’hypothèse la plus généralement retenue est qu’il fut surtout un aventurier, se présentant comme pèlerin itinérant, doté d’un grand pouvoir de séduction.

Il arriva à Saint Pétersbourg en 1894, il se fit très vite connaître de la haute société russe en tant que spécialiste des arts occultes. Guérisseur et faiseur de miracles, Raspoutine assoit sa réputation après avoir sauvé le fils héritier du trône de Russie.
Il fut le confident d’Alexandra Feodorovna, épouse de l’empereur Nicolas II, ce qui lui a permis d’exercer une forte influence au sein de la cour impériale russe, où il trouva alors les faveurs du Tsar Nicolas II et devient alors « Staretz », le « père ».

La tsarine et sa famille ont pu le considérer comme un guérisseur, un mystique, voire un prophète, mais ses ennemis l’ont décrit comme un charlatan débauché, mû par un appétit sexuel démesuré, et même comme un espion.
Il meurt assassiné en 1916 par des membres de l’aristocratie, certainement à cause de son influence de plus en plus grandissante.

Si beaucoup lui attribue la chute des Romanov, rien ne fut véritablement prouvé. Aujourd’hui, une partie de la population russe semble avoir revu son opinion sur ce personnage, qui fut sans conteste, une figure emblématique de l’Histoire de Russie.

Contactez le Cabinet 7ème sens, pour vos guidances par les tirages de cartes.

Témoignages

Parce que découvrir de jolis messages comme ceux-ci font chaud au cœur et donnent tout leur sens à l’action des Guidances Personnelles de Cabinet 7eme Sens :

Le but de nos guidances (d’affaires, personnelle ou de projets) est de vous donner les clés pour accueillir les différentes situations de la vie dans la sérénité, en prenant du recul et du détachement afin d’avoir une vision élargie et positive.

Le Cabinet 7eme Sens propose de vous accompagner à travers les moments de réflexion, doute, prises de décisions.

Pour des informations complémentaires, vous pouvez nous joindre par mp.

Tarifs et CGV sur https://cabinet7emesens.com

À bientôt